L'effet igloo.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

L'effet igloo.

Message  Michel Gagnard le Lun 13 Fév 2006 - 15:45

Lorsqu'on voit en hiver l'état de l'abri 7714 implanté à Pierre sur Haute (voir photo) on peut se demander si toute cette neige collée aux persiennes n'isole pas la sonde de l'air.
Avec cet "igloo" entourant l'abri, mesure-t-on vraiment la température de l'air ambiant ?


Le relevé du 7 janvier 06 permet d'apporter quelques éclaircissements.

Quand nous sommes arrivés sur site ce soir là, l'abri était engoncé dans un carcan de neige (d'ailleurs la photo jointe date de cette soirée, juste à notre arrivée).

Afin de vider l'enregistreur dans l'ordinateur (c'est en fait une navette qui fait office d'intermédiaire entre l'enregistreur et l'ordinateur) nous devons déneiger cet abri à coupelles.

Je précise qu'on ne démonte pas l'abri, on ne touche pas à la sonde externe située à l'intérieur (amusant ça une "sonde externe à l'intérieur"...externe à l'enregistreur mais interne à l'abri...), on récupère les données en branchant un câble sur l'enregistreur situé sous l'abri 7714.

Si l'influence de cette prison de neige est manifeste sur la mesure de la température, nous devrions voir une inflexion de la courbe au voisinage de l'instant de récupération des données. Nous devrions voir un "changement de tendance de température" entre l'instant où l'abri était enneigé et celui ou l'abri était déneigé.
La prise de température s'effectue toutes les 2 minutes. Il est facile de repérer l'instant précis où s'opère le transvasement des données : il s'agit de la fin du précédent enregistrement et du début du nouveau.
Bref, cette fois ci, à 21h14 l'abri était encore enneigé et à 21h16 il était déneigé.

Voyez ci dessous le graphe de température aux alentours de ces horaires. La température était en phase de réchauffement et le déneigement a légèrement augmenté la rapidité de ce réchauffement

Au vu de cette expérience, "l'effet igloo" a minimisé la maxi (locale) de l'ordre de 0.1° (voir construction graphique) . On peut imaginer que ce même effet sous estimerait les minis locaux de la même quantité.

Il faut rappeler que la précision (excellente au demeurant) de l'enregistreur est d'environ +-0.2°. On aurait alors ici une perturbation générant des erreurs du même ordre de grandeur (voir même inférieures à la précision de l'appareil).

Maintenant, il est aussi possible que la sonde elle même soit prise dans une gangue de neige à l'intérieur de l'abri.
Je ne le pense pas, samedi, j'ai bien regardé les coupelles et il n'y avait pas de neige à l'intérieur. En fait la perte de charge est trop forte entre 2 coupelles pour que le vent (horizontal) puisse y insérer des grains de neige, ceux ci s'accrochent sur les bords des coupelles et augmentent encore plus la perte de charge (en bouchant même les accès).

MG


Dernière édition par le Lun 6 Mar 2006 - 14:35, édité 5 fois

_________________
La Météo à temps perdu

Michel Gagnard
Admin

Nombre de messages : 5982
Localisation : Violay (42) alt 830 m
Date d'inscription : 24/11/2005

Voir le profil de l'utilisateur http://perso.wanadoo.fr/meteolyonnaise/indexclim.htm

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'effet igloo.

Message  Mugnier Eric le Lun 13 Fév 2006 - 16:55

Bonsoir , je suis de ton avis , aprés examen des relevés de PSH ,je constate également quelques bizarreries , je trouve qu"il y a trés peu d amplitude thermique , ceci est certainement du a la neige qui recouvre l abri .Sauf erreur de ma part , je n ai pas vu une température inférieur a - 14 °C , il a certainement du y faire bien plus froid fin Décembre , surtout avec le sol enneigé pendant toute la période des relevés ,on ne constate également pas la baisse spectaculaire enregistrée en montagne a la tombée de la nuit .
avatar
Mugnier Eric

Nombre de messages : 598
Localisation : Chelieu ( 38 ) alt 560 M
Date d'inscription : 27/01/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'effet igloo.

Message  Michel Gagnard le Lun 13 Fév 2006 - 18:10


--------------------------------------------------------------------------------

Bonsoir , je suis de ton avis , aprés examen des relevés de PSH ,je constate également quelques bizarreries , je trouve qu"il y a trés peu d amplitude thermique , ceci est certainement du a la neige qui recouvre l abri .Sauf erreur de ma part , je n ai pas vu une température inférieur a - 14 °C , il a certainement du y faire bien plus froid fin Décembre , surtout avec le sol enneigé pendant toute la période des relevés ,on ne constate également pas la baisse spectaculaire enregistrée en montagne a la tombée de la nuit .

Pierre-sur-Haute est un sommet dégagé (le premier sommet plus haut est dans le massif du Sancy à (au pif) 50 km environ.
De plus l'enregistreur est à tous les vents à 5m du sol.

Il est donc tout à fait normal que les amplitudes quotidiennes y soient très faibles. La température mesurée par l'enregistreur est peu influencée par le sol : ce froid est immédiatement balayé par le vent ou il s'écoule (l'air lourd est en équilibre instable sur une bosse)
Il est aussi normal que les minimales n'y soient pas très basses ; en première approximation (une étude + précise serait intéressante), la moyenne de PsH est "égale" à celle de la masse d'air libre à 850 hPa (env 1500 m).

Il doit falloir remonter à janvier 1987 pour trouver là-haut une mini inférieure à -20° (?).

En résumé :
Montagne isolée = minis "élevées" et maxis faibles.
Vallée de montagne = minis faibles, maxis élevées.

Bruno Aujoulat dans son papier publié dans le bulletin met en évidence cette différence de minis entre son poste de la Semène (920 m alt, fond de plateau) et celui du sommet isolé du Crêt de l'Oeillon (1370 m alt). les minis sont en moyenne annuelle plus élevées à l'Oeillon qu'à la Semène de 2°.
En revanche, les maxis sont plus faibles de 2.4°.
L'amplitude moyenne annuelle de l'Oeillon est donc 4.4°(!) plus faible qu'en bord de Semène.

Ici à Violay (moyenne sur 11 ans) l'amplitude est environ 2° plus faible que celle de Feurs (plaine du Forez).

M

_________________
La Météo à temps perdu

Michel Gagnard
Admin

Nombre de messages : 5982
Localisation : Violay (42) alt 830 m
Date d'inscription : 24/11/2005

Voir le profil de l'utilisateur http://perso.wanadoo.fr/meteolyonnaise/indexclim.htm

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'effet igloo.

Message  Mugnier Eric le Lun 13 Fév 2006 - 18:32

Je suis d' accord Il est normal que dans un fond de vallée la température nocturne soit plus froide , il n'y a qu' a regarder les relevés de Chamonix ( trés souvent - 15 °C la nuit , 5 °c le jour) , le plus étonnant , c'est que la température ne baisse pas au couché du soleil , ceci peut se comprendre en flux de sud trés venté , mais moins pour les autres , ce sommet est t il venté en permanence ? Je ne rentrerai pas dans les chiffres( formules ) avec toi , je laisse ça a un spécialiste .
avatar
Mugnier Eric

Nombre de messages : 598
Localisation : Chelieu ( 38 ) alt 560 M
Date d'inscription : 27/01/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'effet igloo.

Message  Michel Gagnard le Lun 13 Fév 2006 - 19:15

Sur un sol enneigé comme actuellement à PsH (un bon mètre au sol), le soleil ne chauffe pas grand chose (la neige renvoie énormément de rayonnement). Il y a donc peu de différence entre le jour et la nuit, ce sont les différentes masses d'air qui dictent la tempé.

Maintenant, la sensation bien connue de "refroidissement après le coucher du soleil sur un champ enneigé" (Ô combien ressentie en ski de rando) est essentiellement due à la disparition de ce qui nous chauffait : le soleil.
Le bilan radiatif sur notre peau et nos vêtements devient fortement négatif et on a l'impression que le froid arrive brutalement après la disparition du soleil.

Pour la sonde thermo il en va différemment car elle est réputée isolée du rayonnement du soleil, elle est toujours à l'ombre en fait. ; alors pour elle ombre ou nuit c'est pareil.

M

_________________
La Météo à temps perdu

Michel Gagnard
Admin

Nombre de messages : 5982
Localisation : Violay (42) alt 830 m
Date d'inscription : 24/11/2005

Voir le profil de l'utilisateur http://perso.wanadoo.fr/meteolyonnaise/indexclim.htm

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'effet igloo.

Message  Mugnier Eric le Mar 14 Fév 2006 - 17:06

Je constate que la température est restée positive du 29/01 a 15hO6 au 04/02 avec un maximum de plus de 8 °C ( c est clair qu'il n'y avait plus de glace sur l'abri ) , on a assisté a une inversion thermique de grande ampleur (et durable ) pendant cette période ( ça "caillait" en plaine ) ,dis moi PSH c'est le sommet des pistes de Chalmazelles ?
E M
avatar
Mugnier Eric

Nombre de messages : 598
Localisation : Chelieu ( 38 ) alt 560 M
Date d'inscription : 27/01/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'effet igloo.

Message  alex le Mar 14 Fév 2006 - 18:44

C'est pratiquement le sommet, PSH est juste un peu plus haut, une dizaine de mètre environ...

Le capteur est situé sur le poteau le plus haut du domaine.
avatar
alex

Nombre de messages : 702
Localisation : Saint Martin la Sauveté
Date d'inscription : 24/11/2005

Voir le profil de l'utilisateur http://www.station-meteo-leigneux.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'effet igloo.

Message  Mugnier Eric le Mar 14 Fév 2006 - 18:59

Merci pour tes précisions , j irai m'y ballader en moto au printemps .Bonne soirée.
E M.
avatar
Mugnier Eric

Nombre de messages : 598
Localisation : Chelieu ( 38 ) alt 560 M
Date d'inscription : 27/01/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'effet igloo.

Message  Michel Gagnard le Mar 14 Fév 2006 - 21:17

j irai m'y ballader en moto au printemps .Bonne soirée.
E M.

En MOTO ! affraid
Tout le secteur des hautes Chaumes est interdit aux véhicules à moteur. Ils ravinent les chemins et ce processus d'érosion est assez dur à enrayer là-haut.

Non, pour aller à PsH, il faut monter soit en vélo, soit à pieds, soit en ski...

M

_________________
La Météo à temps perdu

Michel Gagnard
Admin

Nombre de messages : 5982
Localisation : Violay (42) alt 830 m
Date d'inscription : 24/11/2005

Voir le profil de l'utilisateur http://perso.wanadoo.fr/meteolyonnaise/indexclim.htm

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'effet igloo.

Message  Mugnier Eric le Mar 14 Fév 2006 - 21:58

Non , non, Michel , je laisserai la moto sur le parking , je monterai a pied ,un peu d'exercice me fera du bien ! Il faut que je retrouve la forme pour la saison de tennis qui va commencer !
E M
avatar
Mugnier Eric

Nombre de messages : 598
Localisation : Chelieu ( 38 ) alt 560 M
Date d'inscription : 27/01/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'effet igloo.

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum