Le Progrès - Les prévisions météo du départ. partent de Bron

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Le Progrès - Les prévisions météo du départ. partent de Bron

Message  seon42 le Dim 7 Aoû 2011 - 14:42

Le Progrès - Les prévisions météo du département partent de Bron

Publié le 05/08/2011 à 00:00


La station Météo France, située vers l'aéroport de Bron / Photo Anne-Yasmine Machet


Cet été, avec l’alternance pluie/beau temps/pluie source de nombreux mécontentements, consulter les prévisions météo pour programmer ses loisirs se révèle être essentiel.

Pour cela, c’est vers Météo France que l’on s’adresse le plus souvent. Justement, une station météorologique est basée sur la ville de Bron, vers l’aéroport.

Cette station est la seule du département à héberger du personnel, les dix autres stations de la région étant automatiques.

« Ici, on s’occupe essentiellement de la prévision pour le département, de la climatologie, et on effectue beaucoup de maintenance électronique pour s’assurer que les 11 stations automatiques réparties sur le département fonctionnent normalement », détaille Sophie Tessier, technicienne météo.

En appelant le 3250, la ligne spéciale Météo France, les prévisions du Rhône vous sont d’ailleurs données par l’un des sept employés de la station, qui enregistre un bulletin prévisionnel 3 fois par jour.

Doublement importante, cette station regroupe à la fois l’un des sept centres Météo France régionaux (il s’agit de celui de la région Centre-est avec les départements du Rhône, de Bourgogne et d’Auvergne), et le centre départemental du Rhône.

Cette organisation permet d’obtenir des prévisions encore plus précises et plus localisées, très utiles aux entreprises et Bâtiments Travaux Public (BTP), qui sont amenées régulièrement à solliciter la station départementale de Météo France. « On renseigne de manière très précise, sur le climat entre deux points séparés de quelques kilomètres. C’est indispensable pour goudronner une route, par exemple. Une averse, c’est une perte énorme de temps et d’argent », explique Sophie Tessier.

Pour ce faire, il y a un rigoureux et pointilleux travail d’observation. Car plus la description est précise, plus la prévision sera fiable.

Toutes les heures, les observations telles que la grosseur et l’altitude des nuages, la visibilité de l’horizon, sont inscrites sur ordinateur et dans un carnet.

Ces relèves se font entre 5 h 45 et 17 h 45, soit chacune des 12 heures pendant lesquelles une permanence est assurée par l’un des employés de la station.

Les prises de données climatiques se font sur des critères propres à chaque spécificité des régions du monde, selon un barème de l’organisation météorologique mondiale (OMM).

En France, elles doivent se faire sur du gazon. Dans les régions désertiques, elles se font sur le sable. « C’est ce qui permet aux météorologues des pays faisant partie de l’OMM de se comprendre, d’être alignés sur les mêmes règles », rajoute Sophie Tessier.

Concernant la climatologie, « il s’agit de comparer les températures à travers le temps, mais aussi de corriger les prévisions qui se sont révélées fausses. On les étudie pour savoir ce qui nous a induits en erreur, voire ce qu’on n’a pas vu, pour affiner nos méthodes de prévision ».

Voilà de quoi consulter le bulletin météo autrement !

Anne-Yasmine Machet

seon42
Admin

Nombre de messages : 4333
Localisation : Aveize (Rhône) - 570 m - X 0814937 Y 6511547
Date d'inscription : 28/11/2005

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum