Le Progrès - Montrottier - René Coquard

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Le Progrès - Montrottier - René Coquard

Message  seon42 le Sam 16 Nov 2013 - 17:07

Le Progrès - Montrottier - Météo France fait appel à René Coquard pour des relevés météo

Publié le 08/11/2013 à 21:01


René Coquard devant son pluviomètre, où toute l’année il relève les centimètres d’eau ou de neige. Photo Jean-Michel Murat

Le Progrès a écrit:
Depuis des millénaires la météorologie a passionné les hommes.

Il est décrit comme « l’âme du village » à Montrottier. René Coquard est un ancien agriculteur de 77 ans, et avant tout, passionné de météo. Alors que la technique météorologique est une science de pointe, les centres régionnaux de Météo France recrutent des bénévoles comme René pour relever la pluviométrie, ainsi que l’enneigement et les caractéristiques du temps au jour le jour. Une tâche que René Coquard effectue tous les jours de l’année.

Comment avez-vous commencé ce travail de relevés journalier ?

C’était en 2000. Le centre météorologique de Lyon-Bron m’a contacté, car Météo France avait décidé d’installer une station bénévole pour relever la pluie, la neige et les observations du temps à Montrottier. Donc, depuis le premier janvier 2001, je fais mes relevés sur un livre réservé à cet effet.

Comment le goût pour la météo vous est-il venu ?

Depuis tout jeune j’aime la météo. Plus tard, lorsque j’étais encore un jeune agriculteur, comme tous ceux de ma génération il fallait pouvoir connaître le temps, rien qu’en regardant le soir la lune, ou d’où venait le vent, les nuages. Un minimum d’intérêt pour la météo était pour nous pour pouvoir prévoir les récoltes. Le temps influait sur la possibiltié d’aller le lendemain couper le foin, ou moissonner, par exemple. Les anciens nous avaient transmis ce savoir et c’était bien pratique pour nous. Un dicton que nos anciens aimaient à répéter « La neige de février vaut du fumier », ce qui voulait dire que c’est un engrais naturel et bien sûr c’est toujours vrai.

Quelles sont les années où la météo vous a-t-elle le plus marqué ?

Il y a quand même des années qui nous ont marqué plus que d’autres. En 1983, il a plu du 8 avril au 20 mai. Le mardi 17 mai, à Feurs dans la Loire, un jour de marché, une grosse inondation a eu lieu. Les gens essayaient de fuir comme ils pouvaient. Vraiment, cela a été mémorable. Mais l’année la plus pluvieuse sur Montrottier et la région a été en 1960, avec beaucoup d’orages qui avaient même malheureusement tué une personne à Montrottier.

Selon vous, pourquoi la station Météo France de Lyon-Bron a-t-elle fait appel à vous ?

À mon avis, bien qu’il y ait des progrès immenses de météorologie, comme avec les satellites qui prévoient le temps à huit jours, finalement les scientifiques ont toujours besoin de gens comme nous. Cela me rassure, car finalement, notre intuition d’agriculteur est toujours utile.

De notre correspondant local Jean-Michel Murat

seon42
Admin

Nombre de messages : 4340
Localisation : Aveize (Rhône) - 570 m - X 0814937 Y 6511547
Date d'inscription : 28/11/2005

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum