Coincidence entre l'ère industreille et la fin du PAG

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Coincidence entre l'ère industreille et la fin du PAG

Message  Fantomon44 le Mar 30 Déc 2014 - 21:31

Voilà l'erreur que font beaucoup de gens, attribuer à l'industrie le réchauffement climatique, l'urbanisation ok, mais le CO2 ne corrèle pas totalement avec le réchauffement.
On est en 1850, juste à la fin du PAG (Même s'il y a eu des rechutes jusqu'à la fin du siècle) et du minimum de Dalton qui avait vu pas mal de régressions (Retour de la monarchie en France par exemple et Napoléon) et l'être humain retrouve son imagination, et évolue à toute vitesse et ainsi tout se met en place. Mais notre réchauffement est relatif car on partait d'un PAG (Petit Age Glaciaire) et donc logique que le climat se soit réchauffé. Ceci est du aux cycles la preuve il y a déjà eu un réchauffement au 18e siècle avant l'industrialisation et l'Optimum du Moyen Age par exemple.
On accuse donc l'industrie pour le réchauffement et l'urbanisation, l'urbanisation réchauffe mais pas tant que ça (En dehors des villes mêmes) c'est surtout la sortie du cycle des PAG (Un indice qui atteindra à la fin du millénaire son maximum) qui a changé le climat, on parle de l'Arctique mais avant le PAG il y avait un climat encore plus doux notamment au Groenland où il y avait des arbres, pas une unique forêt à l'extrême sud, néanmoins, on atteint environ le climat d'avant PAG globalement et ça n'est qu'un retour en arrière, une période interglacière.
Seulement, pour culpabiliser les gens et les inventeurs, on a tout mis sur le dos de l'industrie, la pollution, l'effet urbain, et la CONSOMMATION (Sarko qui a son jet privé ose nous reprocher de trop consommer) pour encore soumettre le peuple. L'effet urbain n'étant valable que pour les stations urbaines comme Montsouris (A Clermont, le réchauffement n'est pas si énorme depuis le début/milieu du siècle surtout pour les maximales), néanmoins les minimales se sont radoucies limitant le grand froid. Mais des Tn très basses sont encore relevées à la campagne et dans les TaF même si le réchauffement est là.
L'augmentation de l'activité solaire a réchauffé le climat et peut être que le relatif frais des années 60 est en partie du aux tests nucléaires légèrement (La Tsar Bomba a sauté un peu plus d'un an avant l'hiver 1962-1963 alors que Février 1961 était très doux) mais aussi à des mini-cycles.
L'être humain par contre avec les chemtrails peut faire mal au climat et avec des méthodes comme la magnétisation des rayons du soleil pour les accentuer.

Fantomon44

Nombre de messages : 39
Age : 25
Localisation : Paris / Les Moutiers en Retz
Date d'inscription : 16/02/2012

Voir le profil de l'utilisateur http://meteo-climat-bzh.dyndns.org/

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum