Le Progrès - Messimy - 6 juin 1985 - une violente tornade

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Le Progrès - Messimy - 6 juin 1985 - une violente tornade

Message  seon42 le Mar 30 Juin 2015 - 21:17

Cela faisait longtemps que je n'avais pas relayé un article du quotidien !
Ici pour le 30ème anniversaire de la tornade de Messimy... un événement qui a aussi conservé jusqu'à aujourd'hui un certain folklore dans les Monts du Lyonnais.
Sauvegarde :
http://www.seon42.eu/meteo/PDF-Complet-oullins-givors-monts-du-lyonnais-20150626-p28.pdf
http://www.seon42.eu/meteo/PDF-Complet-oullins-givors-monts-du-lyonnais-20150626-p28.png


Le Progrès - Messimy - 6 juin 1985  : une violente tornade s'abat sur la commune

Publié le 26/06/2015 à 05:00

Mémoire. Le 6 juin 1985, un jeudi, un tourbillon s'abat sur Messimy. Bilan : en quelques secondes, cinquante-quatre maisons sont endommagées, douze rendues inhabitables et trois entièrement détruites.



Le Progrès a écrit:Nous sommes le jeudi 6 juin 1985. Après midi, une atmosphère lourde et sombre enveloppe les monts du Lyonnais. Un silence inquiétant pèse sur la commune. Vers 15 h 30, le ciel se déchaîne de façon plutôt inhabituelle. On voit se former un tourbillon ressemblant à un entonnoir qui, venant de Soucieu-en-Jarrest, prend la direction du village. Après avoir dévasté Vourlat, Prémoulin et la Chaussonnière, il change de direction à hauteur du chemin Lafont et descend sur Malataverne, semant l'effroi dans le lotissement du Grand-Pré, habité depuis peu.

Aucun blessé à déplorer

Au total, cinquante-quatre maisons sont endommagées, douze rendues inhabitables et trois détruites entièrement. Mais heureusement aucun blessé n'est à déplorer.

Dans les instants qui suivent, un vaste élan de solidarité se déclenche et d'innombrables bonnes volontés se rendent ça et là, déblayant les décombres et aidant à couvrir les toits afin de protéger les maisons de la pluie.

Tandis que d'importants secours départementaux sont sur les lieux, la municipalité, dirigée par son maire Charles André, prend les mesures indispensables en liaison avec les autorités préfectorales, la gendarmerie et la Protection civile. La sécurité des biens est assurée, tandis que les sinistrés s'organisent en un comité actif et vigilant.

Des vents de 260 à 300 km/h

On espère quelque temps que la commune soit déclarée zone sinistrée, mais ce n'est pas le cas. Les compagnies d'assurance, sous couvert de la garantie « ouragan-tempête », rendue obligatoire depuis quelques mois, prennent en charge la quasi-totalité des réparations.

Peu après, le centre de recherches atmosphériques, mis au courant des détails, précise qu'il s'agit d'une trombe d'une intensité assez exceptionnelle (F.3 sur l'échelle de Fujita, soit des vents de 260 à 300 km/h, avec une dépression axiale de 35 mb). Les anciens rappellent qu'un phénomène semblable s'est déjà produit sur la commune il y a une centaine d'années. Ce phénomène, très rare selon les experts, pourrait expliquer des effets de relief sur sa formation.

Une réunion se tient ensuite à la mairie en présence de deux experts en assurance, de Jean Palluy, président du Conseil général, de Georges Barriol, conseiller général du canton de Vaugneray, de M. Pécollet maire de Brindas, lesquels se rendent sur les lieux pour se prendre connaissance de l'étendue de la catastrophe. La veille, cette tornade aurait pu avoir de très graves conséquences humaines : mercredi, les enfants n'ayant pas classe se seraient trouvés à l'extérieur dans les jardins. Mais, ce jeudi 6 juin 1985, ils sont bien à l'abri dans les écoles et, dans la classe de la mairie, sans souci du vent et du tonnerre, on chante gaiement « La Madelon » accompagné par le piano du maître !

Une vague de protestation prend forme : les sénateurs du Rhône, MM. Collomb, maire de Lyon, Vallon, Mathieu et Gerin écrivent à Pierre Joxe, ministre de l'Intérieur, et à Pierre Bérégovoy pour protester contre le non classement de la commune en zone de catastrophe naturelle… mais sans succès.

Avec l'aimable collaboration d'Alain di Folco, ancien correspondant du Progrès à Messimy.

seon42
Admin

Nombre de messages : 4210
Localisation : Aveize (Rhône) - 570 m - X 0814937 Y 6511547
Date d'inscription : 28/11/2005

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum