La Versanne (Pilat, 900 m), soleil et neige le 25/03/07

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

La Versanne (Pilat, 900 m), soleil et neige le 25/03/07

Message  gxxiii le Lun 26 Mar 2007 - 6:42

Après-midi dominicale ensoleillée oblige, le citadin que je suis ne put résister à l'envie de s'oxygéner dans le lieu le plus proche et le plus approprié qui soit : j'ai nommé le Parc Naturel Régional du Pilat. Rien de bien original jusque-là.
La petite nouveauté provient du fait que je fis le choix de faire halte au village de La Versanne, au bord de la N82. Cette route très fréquentée qui relie, entre autres, Saint-Etienne à Annonay ne semble guère propice au tourisme bucolique à l'écart des sentiers battus tant elle s'apparente à une sorte d'autoroute en plein parc naturel. Et pourtant...
Curieusement je n'avais jamais mis les pieds dans le village de La Versanne lui-même. Il m'avait été donné à de nombreuses reprises de séjourner dans un hameau tout proche (de l'autre côté de la Nationale) qui relève de son territoire communal, mais je n'avais jamais poussé la curiosité jusqu'à visiter le bourg. C'est désormais chose faite, et j'y retournerai.

Ne diluons cependant pas trop le coeur du sujet et attaquons "l'expédition".

Départ de Saint-Etienne (535 m), le soleil commence à s'imposer largement :


Suite à une erreur du conducteur nous ne prenons pas la N82 mais la route du Bessat (plus haut village du Pilat) qui est après tout bien plus agréable. Je vous prie par avance de me pardonner pour la médiocre qualité de certaines photos "routières", la vitesse ne facilte pas trop les bons cadrages et il est parfois difficile d'éviter un flou marqué...

Section comprise entre Saint-Etienne et Rochetaillée (775 m, joli bourg médiéval) ; on peut vaguement discerner la barrage du Gouffre d'Enfer sur le dernier cliché de cette série :



Tronçon menant de Rochetaillée à Tarentaise (1080 m), la couche de neige s'épaissit nettement :




De Tarentaise il est désormais aisé de rejoindre le Plateau de la République (1050 m) qui lui-même mène au col éponyme (1161 m) :



Parvenus au point culminant du col nous pouvons enfin entamer la descente en direction du village de La Versanne (environ 900 m) situé sur le versant sud du Pilat, bien plus ensoleillé que celui qui surplombe Saint-Etienne :




J'insère ici un petit collage de mon cru (c'est-à-dire très moyen, merci Géoportail tout de même!) pour que vous puissiez vous faire une meilleure idée de la configuration des lieux :


Vue générale du village de La Versanne, très médiocre elle aussi, mais c'est le seul cliché de cette nature que j'avais sous la main :


Le village et son environnement proche :



Vierge et cimetière sur le haut du village :



Désireux de poursuivre la balade, nous nous orientons vers une petite route un peu à l'écart. Un panneau du PNR du Pilat portant une étrange mention ("la Grotte Sarrazine") nous met sur la piste d'un lieu que nous ne trouvâmes jamais. Nous n'avons pas rencontré David Vincent, mais nous fûmes bien près d'atterrir à Thélis-la-Combe...


Sympathique compagnon asinien :


Des croix, des croix, des croix :


Curiosité :


Il faudra attendre encore un peu :


Jusqu'à Comboursière (cf. la carte un peu plus haut) :



Direction Thélis-la-Combe. Nous pensions encore naïvement faire route vers la Grotte Sarrazine. Heureusement qu'un vieux sage "local" a fini par éclairer notre lanterne...



La petite ville de Bourg-Argental tout au fond de la vallée de la Déôme, près de 400 m en contrebas :


Que faire maintenant que nous savons que nous avons fait fausse route, un dernier cliché?


Réflexion faite, non. De vieilles pierres sous la neige méritent toujours qu'on s'y arrête 5 minutes :


Le temps commençant à fraîchir et le constat d'échec (au niveau du sens de l'orientation) étant patent, nous décidâmes piteusement de rebrousser chemin et parcourûmes d'un pas lourd les 5 km qui nous ramenaient à notre moderne destrier...

Ce fut une belle après-midi d'égarement à un jet de caillou de la "grande" ville. Que demander de plus? D'avoir encore un peu de place sur la carte mémoire de l'APN pour saisir les rues du Bessat croulant sous 40-50 cm de neige? Ce n'était pas le cas.
Tout au plus puis-je demander pardon à cette sublime nature que je trahis grandement en la photographiant si platement et en étant si peu sélectif sur le choix de mes clichés. Mais elle n'en a cure Rolling Eyes

G.
avatar
gxxiii

Nombre de messages : 911
Age : 45
Localisation : Avesnes-sur-Helpe (59), 170 m
Date d'inscription : 25/11/2005

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum